Les villages bioénergétiques en Forêt-Noire

Le succès du combat des citoyens contre le projet d’une centrale nucléaire près de Fribourg a été l’élément déclencheur pour très tôt déboucher sur un engagement en faveur du recours aux énergies renouvelables dans la région. Aujourd’hui, des communes rurales génèrent une part conséquente de revenus par le recours aux granulés de bois, au biogaz, à l’éolien, au solaire et à l‘hydraulique. C’est le cas de Freiamt, avec ses 4300 habitants, qui utilise presque toute la palette des énergies renouvelables et qui produit plus de 300% de l’électricité qui leur est nécessaire. Le surplus est injecté dans le réseau et est revendu. La commune produit également de la chaleur grâce au solaire thermique, au bois et à la récuperation de la chaleur d’échappement d’une centrale de biogaz. A côté de projets privés de beaucoup d’agriculteurs, les projets d’éoliennes, soutenus activement par la commune, ont été financés par des coopératives citoyennes .

Vous trouverez ici une excursion exemplaire au sein de ce village bioénergétique : villages bioénergétique en Forêt-Noire